Accueil / Blog / Plantes dépolluantes : une bonne résolution pour mon intérieur ! Partie 1
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
Végétaux

Plantes dépolluantes : une bonne résolution pour mon intérieur ! Partie 1

Le 24 juin 2021
Par Pépinière Gaudissart

La nouvelle année a débuté et avec elle son lot de bonnes résolutions !
Les Pépinières Gaudissart vous adressent leurs meilleurs vœux et vous partagent
l’une de leurs bonnes résolutions pour 2021 : les plantes dépolluantes !

Qui sont-elles, quelle est leur utilité, et comment bien les choisir ?

#1 – Qu’est-ce que la dépollution ?

La dépollution (ou phytoremédiation) consiste, tout simplement, à assainir un environnement (eau, terre ou air) à l’aide de plantes. Les polluants sont absorbés par les feuilles puis convertis en matière organique par des micro-organismes situés naturellement dans les racines de la plante, afin de l’alimenter. Ce processus va engendrer de la vapeur d’eau, améliorant le taux d’humidité et d’oxygène dans votre appartement ou maison. Plus la plante
est grande, plus les échanges gazeux seront importants. On l’ignore souvent, mais notre lieu de vie est pollué de façon inodore et incolore par des composants volatiles et organiques contenus dans les peintures, les bois, les produits d’entretien, etc. Les plantes dépolluantes sont alors un bon moyen d’assainir naturellement votre intérieur tout en lui apportant une touche de décoration !

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

#2 – L’aloe vera

L’Aloe Vera est une plante qui connait un grand succès du fait de ses nombreuses propriétés pour notre peau, mais aussi pour nos intérieurs. Elle purifie l’air en absorbant les substances chimiques, telles que le dioxyde de carbone, le monoxyde de carbone et le formaldéhyde (un composé que l’on retrouve dans les mousses d’isolation, certains shampooings, certaines peintures, dans les emballages alimentaires, mais aussi dans la fumée de cigarette). Si ces éléments nocifs sont présents en grande quantité dans une pièce, vous verrez alors se développer des taches brunes sur votre aloe vera.

Graine de génie :
L’entretien de l’aloe vera est très simple. Elle a besoin de lumière, sans être directement exposée au soleil qui pourrait sécher ses feuilles et les jaunir. Quant à l’arrosage, il doit être régulier, mais modéré. Une fois par semaine suffit, lorsque le sol est sec en surface.

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

#3 – Le chlorophytum

Le Chlorophytum, appelé « plante araignée », est une plante capable d’oxygéner et d’absorber les émanations nocives pour la santé, présentes dans une pièce. Elle absorbe le formaldéhyde, mais aussi le monoxyde de carbone, libéré notamment par les appareils de chauffage ou de cuisson fonctionnant au gaz, au bois, au charbon, à l’essence, au fioul ou à
l’éthanol.

Graine de génie :
Comme beaucoup de plantes, elle a besoin d’être exposée à la lumière du jour sans être directement placée face aux rayons du soleil qui pourraient sécher ses feuilles. Ne la placez pas non plus trop près d’une source de chaleur, car, en tant qu’espèce tropicale, elle a besoin d’humidité (pour reproduire ce climat, vaporisez de l’eau régulièrement sur ses feuilles). Enfin, procédez à l’arrosage dès que vous constatez que la terre est sèche.

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn