Accueil / Blog / La plantation et l’entretien du poirier
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
Végétaux

La plantation et l’entretien du poirier

Le 2 octobre 2022
Par Pépinière Gaudissart

Arbre fruité très apprécié pour ses fruits, le poirier fait partie des arbres fruitiers les plus cultivés en France. Les Pépinières de Gaudissart vous livrent leurs conseils pour planter et entretenir votre poirier.

#1 – La plantation du poirier

Le poirier s’accommode de presque tous les terrains. Cet arbre fruitier redoute néanmoins les vents violents et la sécheresse et sera donc plus à l’aise en situation abritée. La plantation de ce dernier se fait idéalement en dehors des périodes de neige, de gelées et de pluies trop abondantes, soit en automne ou au début de l’hiver.

Graine de génie :
Évitez les sols calcaires qui peuvent entraîner le jaunissement du feuillage.

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

#2 – COMMENT PLANTER LE POIRIER

Creusez un trou de 60 à 80 cm de diamètre et de profondeur puis labourez au fond du trou et ajoutez-y de l’engrais organique. Coupez les extrémités des racines et placez un tuteur pour les palmettes. Installez l’arbre et comblez le trou avec de la terre éventuellement amendée puis tassez tout autour du pied. Arrosez abondamment pour que les racines et la terre entrent en contact.

Graine de génie :
La terre autour de la motte du poirier doit être meuble pour favoriser l’enracinement.

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

#3 – LA TAILLE ET L’ENTRETIEN

Taillez les nouveaux rameaux ayant poussé pendant l’été afin de faire ramifier les branches principales. Coupez les branches qui se croisent dans la ramure, les branches mortes et les branches trop longues. 

En fin d’hiver, effectuez un traitement du poirier suivi d’un apport d’engrais spécial arbres fruitiers. 

Graine de génie :
Ne taillez pas votre poirier durant l’année qui suite la plantation.

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn